La finale du Prix Sainte-Beuve à Arques

 

Tous les participants au Prix Sainte-Beuve étaient prêts, mardi 28 mars à la salle Balavoine d'Arques, à soutenir leur championne, Maria Tudor, lors des joutes finales qui l'opposait aux meilleurs orateur des collèges de la région.

 

Les vingt-quatre candidats au prix du meilleur orateur ont déclamé leur critique dans un silence qui témoignait de la qualité de leur prestation. Après le traditionnel spectacle qui traite avec humour de la lecture et de la critique, le jury a annoncé un palmarès riche en prix de toutes sortes. Le Prix Sainte-Beuve, bien sûr, qui récompense le livre le plus "critiqué", a été attribué à La pyramide des besoins humains, de Caroline Solé. Le collège des Flandres pour sa part a vu l'une de ses élèves de 4ème, Jeanne Catoir-Hermant, récompensée pour sa critique écrite de Pour l'honneur de la tribu, de Wendy Constance.

Chacun est reparti avec ses souvenirs, la sélection de l'an prochain, et l'envie -pour les 4èmes- de se relancer dans cette aventure littéraire et humaine hors du commun.

Modifier le commentaire 

par FANNY LIONET le 01 juin 2017 à 11:22

Haut de la page