4 articles

ça approche

Par THOMAS CHARLETPublié le 24 sept. 2014 à 14:43

Début du projet Bd le lundi 06 octobre

Mes lectures

Par THOMAS CHARLETPublié le 14 sept. 2014 à 21:32

Des lectures te seront demandées afin que tu puisses continuer à développer ton imaginaire et que tu puisses partager tes centres d'intérêts avec d'autres camarades.

Voici un document que tu devras compléter à chacune de tes lectures et que nous pourrons mettre ensuite sur le site.

Les étapes indispensables pour concevoir sa propre Bande Dessinée

Par THOMAS CHARLETPublié le 14 sept. 2014 à 21:27

1 Le Synopsis

C'est un texte donnant la description générale de l'histoire, un résumé assez détaillé, en deux ou trois pages, de l'intrigue du début à la fin. Il sert souvent à présenter l'histoire au rédacteur-en-chef ou à l'éditeur. 

2 Le scénario

C'est le découpage planche par planche, case par case du récit. Il décrit tout ce que le dessinateur a besoin de savoir pour dessiner l'histoire : les personnages, leur situation, les ambiances, les actions, les dialogues.

Chaque scénariste à sa façon de faire. 

3 La recherche de documentation

  Les auteurs, pour présenter un travail crédible et exempt d'erreur, ont besoin de se livrer à des recherches de documentation. Le scénariste, tout d'abord, quand il élabore son histoire : il existe ainsi une anecdote sur Greg qui, dans un épisode du western Comanche où un personnage devait prendre une diligence, avait fourni à son dessinateur les horaires réels de l'époque. De façon plus générale et à moins de faire dans l'héroïc-fantasy, le scénariste va forcément s'appuyer sur des éléments concrets s'il veut rendre son récit crédible, d'où un besoin de lire et de se documenter.

    Les besoins en documentation du dessinateur concernent essentiellement l'aspect visuel. Ils peuvent se traduire par la lecture d'ouvrages sur le contexte historique ou social, l'architecture, les habillements et uniformes, les véhicules, outils, armes, bref tout ce pour quoi on a besoin de restituer la réalité. Beaucoup d'auteurs de bandes dessinées se constituent ainsi de véritables bibliothèques sur les thèmes dont ils traitent dans leurs bandes dessinées. Internet devient aussi une source majeure d'informations.

4 Le crayonné

Un dessinateur a également besoin de faire des recherches purement graphiques et va donc réaliser avant la planche proprement dite nombre de croquis et de crayonnés plus ou moins poussés (ainsi nommés, bien sûr, parce qu'ils sont généralement réalisés au crayon).

- il va faire des études : quels visages donner aux personnages, comment rendre tel habit, tel objet, telle matière, telle attitude, tel décor.

5 Réalisation de la planche

Une fois qu'il est satisfait de ses recherches, le dessinateur passe à la réalisation d'un crayonné poussé de la planche dans sa version définitive.

Il procède ensuite à l'encrage, c'est-à-dire qu'il repasse les contours du dessin à l'encre de chine. Il y a pour cela deux possibilités :

- il passe directement le crayonné à l'encre, gommant ensuite le crayon encore visible.

- il utilise une table lumineuse, y place le crayonné et par-dessus une feuille blanche, et redessine la planche à l'encre en suivant le crayonné par transparence.

6 La mise en couleurs

Elle peut être faite par le dessinateur lui-même, ou par un(e) coloriste (plus d'une épouse de dessinateur réalise les couleurs des planches de son mari). Dans ce cas, le dessinateur donne des indications sur ce qu'il désire obtenir.

7 Le lettrage

Ce qu'on appelle le lettrage, c'est le texte dans les bulles.

 

Le programme

Par THOMAS CHARLETPublié le 14 sept. 2014 à 21:15 ♦ Mis à jour le 14 sept. 2014 à 21:16

Voici le programme de l'année concernant la Bande Dessinée

Page 1 / 1

Haut de la page